Maintenance 4.0 et Smart Industries

Article publié par Jean-pierre Mavilla le 12/02/2016 à 01:09
Catégories : Maintenance 4.0, Discussion
Tags : Maintenance 4.0, Smart industries, maintenance proactive

L'innovation à cruellement fait défaut en maintenance industrielle depuis plusieurs années. Il faut bien le reconnaître ! Après l'ère de la professionnalisation dans les années 80, qui a laissée sa place à celle de l'externalisation dans les années 2000, voici arrivée l'ère de la révolution industrielle et numérique qui semble bien bousculer les approches établies ainsi que les méthodologies traditionnelles de maintenance. 

Après les années 2000 et les technologies clients serveurs, l'ère de l'internet a pointé le bout de son nez ! Mais, le saut technologique était encore bien trop couteux pour la plupart des éditeurs. Les modèles économiques établies ne pouvaient s'y adapter raisonnablement au risque de se "canibaliser" ! Qui plus est, l'accélération fulgurante de ces cinq dernières années ne fait qu'accentuer, aujourd'hui encore, cette problèmatique de positionnement sur un marché arrivé à maturité !

En effet, le marché de la GMAO en France, est aujourd'hui à son comble avec la pénétration des ERP qui progressivement ont imposés leur modèle standard, rigide et rigoureux ! Même, si l'explosion de l'internet favorise encore l'opportunité de nombreuses solutions full web, il n'en reste pas moins vrai, que la concentration du marché des éditeurs (une centaine) est inéluctable, particulièrement pour les petits éditeurs historiques (50% du marché) qui devront sauter le pas technologique du full web (natif) pour survivre dans un marché extrèmement concurrentiel !

J'exagère certainement, mais, à quant la GMAO Proactive ? Celle qui vous fournit instantanément des résultats pertinents, sans doubles saisies, sans informations superflues, sans lourdeur, sans avoir à réaliser de multiples extractions pour retraiter les données sur excel ! Il ne s'agit plus, de Gérer, de manière Assistée, la Maintenance en nbre d'OT (ordre de travail) ou d'heures pointées et de coûts, mais d'anticiper les pannes ! 

Que faisons nous véritablement de toutes ces données terrain stockées pour mieux analyser et comprendre le comportement et les phénomènes de dégradations des machines en exploitation ?!

Quelle vision précise avons nous en temps réel de la performance technique des équipements ?  

C'est l'une des réponses apportées par la maintenance proactive (ou la maintenance 4.0) qui sera sans doute "une maintenance source de profits" et qui voit le jour dans la smart industries; avec en prime, probablement, la démocratisation de la maintenance à la conception ou encore de la Total Productive Maintenance (TPM)...

La maintenance proactive (ou la maintenance 4.0), qu'elle soit technique ou managériale, risque bien de changer les organisations et les méthodes de travail pour les entreprises de la smart industries qui souhaitent anticiper leur compétitivité. Mais, au delà des effets de mode, de marketing ou encore de "relooking méthodologique", que nous offre le lean, le 6 sigma, etc, il n'en reste pas moins vrai, que le bons sens et les bonnes veilles méthodes d'analyses de la valeur et de résolutions de problèmes ont toujours la peau dure et font encore recette ! Faut-il alors réinventer l'eau chaude en Maintenance !

Certainement pas ! mais avoir de nouveau outils d'aide à la décision, d'aide au diagnostic, sans aucun doute !  

Améliorer la capacité d'action et d'adaptation des hommes aux nouvelles exigences des entreprises de la smart industries est aussi ll'un des enjeux fondamental de la problématique de développement de la maintenance 4.0 et de la smart industrie; Apprendre, comprendre, intégrer, appliquer, et partager avec efficacité les retours d'expérience sont autant de facteurs pour dynamiser les acteurs de la Maintenance comme les Organisations représentatives du métier et les réseaux qui l'animent.

Tout cela mérite de dépoussiérer les veilles pratiques établies pour mieux promouvoir et intégrer des solutions innovantes, plus pratiques, plus pragmatiques, plus efficaces. Une autre vision, une autre manière de penser, une autre manière de traiter l'information et de collaborer...! 

Dès lors, la place de la Maintenance 4.0 améliorera t-elle vraiment la vision et le positionnement de ce métier dans la performance industrielle ?

Quels investissements les entreprises seront-elles prêtes à faire dans ce domaine ?

Quant sera t-il, de la valeur ajoutée de la Maintenance face à la suprématie de la réduction drastique des coûts ?

Innover en Maintenance, nécessite t-il pas de porter une vision, un regard différent sur les problématiques de performance avec une meilleure considération de la valeur ajoutée en Maintenance ?

Changer, innover, c'est certainement rechercher aussi des solutions simples et efficaces pour que les organisations et les hommes puissent s'ajuster de manière créative aux contraintes et aux nouvelles exigences de l'entreprises de la smart industries.

Mais, quels temps consacrons nous à ce qui est important et efficace pour développer la performance en Maintenance dans les entreprises ?

Où se situent réellement les enjeux en terme de coûts et de disponibilité dans la recherche de compétitivité des entreprises ?

En quoi, l'organisation et les méthodes de travail peuvent-elles soutenir une démarche de développement en intégrant l'ensemble des contraintes qui régissent les modes de fonctionnement actuels ?

Comment doit s'opérer un tel projet dans le temps pour mobiliser et impliquer l'ensemble des collaborateurs concernés en limitant les risques de bloquage et de rejets ?

C'est en celà, que je vous propose de découvrir concrètement notre nouvelle approche autour de Diamaint Proactive.  Et c'est avec un grand plaisir que j'échangerais avec vous sur nos visions respectives pour anticiper l'avenir de la Maintenance 4.0.

Au plaisir de vous lire.

Copyright © 2017 - Solution de création de sites Internet éditée par EPIXELIC - Administration - webgreen